Nos matières

NOS MATIÈRES

Les toiles de voiles, les bouts et le cuir, matières premières principales à l’origine de Vent de Voyage !

LES TOILES

Nous utilisons plusieurs types de toiles :

LES VOILES QUI ONT NAVIGUÉ

La voile blanche en dacron est un classique. Quand elle a navigué, elle apporte de la souplesse au sac. Sa teinte blanche peut varier selon la vie qu’elle a mené à bord : de blanc de blanc à blanc crème. Parfois certains défauts, accros ou aspérités peuvent apparaître, c’est pour cela que nous habillons régulièrement nos sacs d’un numéro, d’une bande, d’un détail pour masquer ce détail. Cependant, il peut rester certains détails, qui font partie de l’histoire de la matière, qui vous accompagneront, vous feront voyager comme une prise de ris !

Les voiles techniques.
Ces voiles nous viennent directement des bateaux de course. Conçues pour résister aux plus gros temps, aux tempêtes des mers du Sud, ces voiles sont issues de la recherche industrielle, sont des mélanges de kevlar et carbone. Très structurées, aux lignes plus ou moins fines et découpées, elles nous rappellent l’architecture des villes, des bâtiments. Cette matière est particulièrement adaptée pour nos lustres et abats-jour, qui sont doublés de polyphane, matière inifugée. Une collection de sacs, Cities, leur est aussi dédiée.

Le spi et les voiles légères : ces voiles sont rares et nous les chérissons pour leurs couleurs, le cristal des planches à voile. La multiplicité des couleurs et des types de toiles représentent un vrai défi pour l’étape de la découpe, afin de mettre en valeur ces voiles inédites.

Toutes ces voiles sont collectées en France, majoritairement en Manche du fait de la position géographique de St Malo. Dans le passé, Yann et son fils (étant également skipper et équipier) en ramenaient de Méditerranée. D’où que vous veniez, le principal est de recycler !!

LA TOILE DE VOILE UPCYCLÉE : CHUTES DE VOILERIES ET DE FABRICANTS DE TOILES À VOILE

 Nos partenariats avec les voileries et les fabricants nous permettent de travailler des voiles qui étaient destinées à être détruites, soit parce qu’elles étaient des chutes de fabrication, soit parce qu’elles n’étaient pas exactement parfaites pour devenir des voiles de navigation. Certains d’entre vous préfèrent ce type de voile pour leur blancheur plus affirmée pour les voiles en dacron, et pour la tenue du sac qui est moins souple.

Les voiles neuves
Le Canvas (la voile des vieux gréements) et le Spi pour certains coloris se prêtent moins à l’upcycling, car ce sont des toiles soit plus fragiles soit plus rares. Nous travaillons avec des toiles neuves pour compléter nos collections. Le canvas est fabriqué en Angleterre et les tissus neufs viennent d’Allemagne. Là encore, nous essayons de rester au plus proche de notre lieu de fabrication sans avoir à traverser l’Europe ou la planète !

La Batyline
En 2021, nous avons construit une collection capsule éphémère avec la toile Fermob. Ce spécialiste du mobilier de plein air conservait ses chutes de fabrication de transats. Nous avons accueilli cette matière pour l’upcycler ! Il ne s’agit bien sûr pas d’une voile, mais le travail est le même. La souplesse de ce matériau a été associé à des anses en bouts tressés très souples et agréables à porter pour le cabas de marché ou de plage.

RECHERCHE DE MATÉRIAUX

Nous recherchons tous les jours de nouvelles matières premières, pour continuer selon notre ADN, de créer, d’innover, pour proposer à nos clients des nouveautés, mais aussi pour nous amuser, enrichir notre créativité, appliquer notre passion à d’autres domaines.

Le cuir
Nos empiècements de cuir nous proviennent de stock de chutes d’ateliers de maroquinerie. C’est pourquoi les couleurs peuvent légèrement varier. Nous sommes accompagnés par le Centre technique du cuir pour la valorisation de cette belle matière. La découpe des cuirs est une étape sensible car pour être cousus ensuite à la main sur nos bouts, ils ne doivent pas être trop épais ni trop fins. 

Les bouts
Les bouts sont les cordages utilisés sur les bateaux, les embarcations de voile légère, les chars à voile … pour hisser, affaler, ranger les voiles. Ils sont creux ou pleins. La qualité de finition que nous accordons à ces bouts est très importante car la anse du sac est un élément clé pour avoir un bel objet, un porté agréable, une durabilité dans le temps. Le choix se porte presque toujours sur des bouts neufs car sur un bateau, les bouts sont soumis à rude épreuve entre les frottements incessants, le sel de la mer, le soleil … En revanche, ceux qui sont restés bien camouflés dans la voile sont réutilisés pour nos étuis à lunettes, nos porte-clés …

La corderie avec laquelle nous travaillons est centenaire et se situe en Normandie. La qualité du tressage et des fils utilisés est essentielle afin d’obtenir le tissage souhaité pour nos sacs. Et croyez-nous ce n’est pas si facile !